Démarrer une activité web avec un business model basé sur la gratuité

Vous souhaitez démarrer une activité Internet et en tirer des bénéfices sans savoir quoi vendre ? Dans ce cas, nous vous conseillons un business model basé sur la gratuité.

Le financement par la publicité est le plus connu ; il est utilisé par les chaines de télévision ou par Google. Le principe consiste à offrir un service ou du contenu gratuit et d’y insérer des publicités ciblées.

Fusion entre le mot anglais free (gratuit) et « premium », le modèle freemium est assez récent et très bien adapté aux activités web. L’objectif est de proposer un service gratuit, d’y faire adhérer un maximum d’internautes pour ensuite les rediriger vers un service payant, haut de gamme. Par exemple, Skype est gratuit mais propose un service payant, facultatif, qui permet d’appeler des fixes et mobiles partout dans le monde. C’est ce service qui permet à Skype de générer des revenus. Ce business model nécessite d’avoir un grand nombre d’utilisateurs. En effet, moins de 10% des utilisateurs adhéreront aux services payants.

Les dons. L’un des sites internet les plus visités au monde, Wikipédia, parvient à financer son fonctionnement exclusivement par le don. Autre exemple : HelloAsso, plateforme de financement participatif dédiée aux associations. Contrairement aux autres plateformes de Crowdfunding, elle ne prend aucune commission. Les contributeurs peuvent laisser à HelloAsso un don s’ils le souhaitent. A ce propos, notez que le crowdfunding est un bon moyen de démarrer un projet si celui-ci est innovant.

VOIR TOUT